Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ciné : "Un château en Italie", de Valéria Bruni-Tedeschi

"Un château en Italie" (1h44), Comédie dramatique de et avec Valéria Bruni-Tedeschi. Louis Garrel, Filippo Timi, Marisa Borini...

Un délicieux moment, mêlant avec élégance joies et tourments. Un film tantôt léger, tantôt tragique. Ecrit et réalisé avec intelligence et malice, traitant de sujets acérés. On oscille en souplesse entre la fiction et la réalité de Valéria Bruni-Tesdeschi. Des acteurs aiguisés et rompus au 7ème art, qui s’emparent de leur rôle avec recul et style. Sans doute parce que la réalisatrice a travaillé son sujet, le scénario, ses personnages, les lieux, les thématiques (L’Italie, la Famille, la Bourgeoisie, la Religion). Est-ce cela une autofiction crédible ? Ou est-ce que ce film est plus simplement une histoire qui questionne et qui amuse, comme la vie ? Coup de cœur.

Louise veut un enfant « sinon j’en meurs » ! », explose-t-elle. Elle a 43 ans. Nathan a l’âge d’être son fils et croise son chemin. C’est LA rencontre. L’Amour. En parallèle, Louise doit affronter l’agonie et bientôt la mort de son frère atteint du sida, la vente aux enchères des biens de famille, notamment du Château en Italie, et rester solidaire avec sa mère, qui demeure digne face à ce lent délitement. Une belle réplique ? « Je veux faire de la place dans ma vie, pour la vie ». Entre autres scènes immanquables ? Marisa Borini jouant du piano, avec classe et virtuosité. Varélia Bruni-Tedeschi s’empoignant avec des sœurs, pour faire bénir sa fécondation in vitro. Jubilatoire.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :